Les Bousiers Célestes

Prix suggéré: 0,00

Un petit jeu d’enchère hollandaise pour la Game Jam du 4 juillet

  Poser une question
Boutique
0 sur 5
Catégorie :

Description

 

 

Tous les soirs, les bousiers
célestes roulent le soleil jusqu’à leurs terriers derrière l’horizon. Ils
doivent rassembler assez de force pour attraper le soleil plus vite que les
autres.

Le premier bousier à attraper
deux soleils gagne. Il a deux boules de feu dans son terrier céleste pour se
réchauffer les mandibules célestes pendant l’hiver.

3 ou 4 joueurs, 10 minutes

Matériel :


Des cubes, jetons, billes ou cacahuètes : 8
par joueur


Un chronomètre (un smartphone fait très
bien l’affaire)


Un jeu de carte de 52 cartes standard

Mise en place :

Donner 8 cacahuètes à chaque
joueur. Chacune vaut une seconde et servira de monnaie d’échange.

Préparer le deck :


Regrouper les quatre as ensemble, les quatre 2
ensemble, les quatre 3 ensemble etc… jusqu’à avoir quatorze tas de quatre
cartes


Dans une partie à trois joueurs, retirer toutes
les cartes de carreaux pour obtenir des tas de trois cartes.


Mélanger quatre de ces tas pour constituer le
deck initial.

 

Déroulement :

Le jeu se déroule en manche.
Chaque manche représente une soirée pendant laquelle les bousiers célestes
essayent d’attraper le soleil. Pour se faire ils doivent échanger avec les
autres pour se constituer une main qui leur donnera la force d’attraper le
soleil et de le ramener sous l’horizon. Plus le temps passe, plus le soleil est
proche de l’horizon et moins il est cher de l’attraper

 Au début d’une manche, le deck est distribué de
sorte que les joueurs aient autant de cartes en main. Les joueurs prennent
connaissance de leur main silencieusement. Ensuite un chronomètre de 60
secondes est lancé.

Le but est d’avoir assez pour
attraper le soleil. Le prix pour attraper le soleil est le nombre de secondes
restant sur le chrono (si la manche a
commencé depuis 25 secondes, alors il reste 35 seconde sur le chrono, donc
attraper le soleil coûte 35).
Pour payer ce prix, les bousiers utilisent
leur main et leurs cacahuètes.


Une paire de cartes de même numéro vaut 5
secondes


Un brelan de cartes de même numéro vaut 10
secondes


Un carré de cartes de même numéro vaut 15
secondes


Chaque carte rouge vaut 2 seconde

(Une main avec deux cinq noirs, un cinq rouge et deux as rouges vaut
donc 10 pour le brelan de cinq + 5 pour la paire d’as + 6 pour les trois cartes
rouges = 21 secondes)

Les cacahuètes peuvent être
dépensées pour avoir des secondes supplémentaires, à raison d’une seconde par
cacahuètes. (Si j’arrête le chrono a 24
secondes et que j’ai une main qui vaut 21 secondes, je peux dépenser 3
cacahuètes pour compléter)
. Toute cacahuète ainsi dépensée est retirée du
jeu. Il est conseillé de les manger pour remplir votre estomac de bousier
céleste.

Durant la manche, les joueurs
peuvent échanger des cartes entre eux. Les joueurs échangent toujours le même
nombre de cartes, et peuvent rajouter des cacahuètes en prime. Les joueurs ne
peuvent pas mentir sur les cartes qu’ils donnent. (René le bousier a un 5 noir et un 8 noir, José le bousier a un 8 rouge
et un 5 rouge. Ils décident donc d’échanger un 8 noir contre un 5 rouge. Comme
le 5 rouge est plus puissant, José demande une cacahuète en prime. Ainsi René
donne le 8 noir et une cacahuète à José et René donne son 5 rouge)

Quand un joueur a suffisamment
pour attraper le soleil, il crie « top j’attrape le soleil ». On
regarde le nombre de secondes qu’il reste sur le chrono. Ce joueur dévoile ses
cartes et paye le nombre de secondes en complétant avec ses cacahuètes.

Ensuite les joueurs défaussent
toutes leurs cartes rouges et les cartes noires de leur choix (les joueurs peuvent donc garder une paire
de carte noires dans leur main pour la manche suivante).
Les défausses sont
mélangées et on ajoute un tas de carte, cela forme le nouveau deck. On passe
ensuite à la manche suivante. (A la fin
de la manche René le bousier défausse son 5 rouge, José le bousier défausse son
8 rouge et il choisit de défausser son 8 noir. Ensuite on rajoute un tas avec
deux valets noirs et un valet rouge. Le nouveau deck contient donc un 5 rouge,
un 8 rouge, un 8 noir, deux valets noirs et un valet rouge)

Il y a de plus en plus de cartes en jeu et les joueurs peuvent accumuler
de plus en plus de paires. Ainsi les joueurs atteignent des valeur plus haute
plus vite et les manches sont de plus en plus rapide. Et c’est pour ça que le
soleil se couche de plus en plus tôt en été.

Situations litigieuses :

Si deux personnes disent
« Top » exactement en même temps, elles payent le prix toutes les
deux et remportent toutes deux la manche. Ensuite on rajoute deux tas de cartes
(au lieu d’un) au deck.

Si à la suite d’une erreur, un
joueur dit « Top » mais ne peut pas payer le prix, alors la manche
s’arrête sans vainqueur. On procède comme à la fin d’une manche normale mais le
joueur en tort doit défausser toutes ses cartes (y compris les noires). On
mélange le deck sans rajouter de nouvelles cartes et une nouvelle manche
commence.

Bon jeu !

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Bousiers Célestes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Questions et demandes générales

Il n'y a pas encore de demandes de renseignements.